Recovery Toolbox for DBF – Aide en ligne

Recovery Toolbox for DBF (Télécharger) est un utilitaire de récupération des fichiers *.dbf endommagés, qui stockent les données dans les systèmes dBase IV, Clipper, FoxPro et d’autres.

A l’aide du logiciel Recovery Toolbox for DBF vous pouvez:

  • Récupérer la structure des champs des tables depuis les fichiers *.dbf
  • Récupérer les données depuis les fichiers *.dbf. Le logiciel peut traiter également les champs du type MEMO depuis les fichiers associés avec les fichiers *.dbf

Voici la description du processus de récupération du fichier de table à l’aide du logiciel Recovery Toolbox for DBF

Etapes de récupération des tables:

Etape 1. Sélection du fichier *.dbf endommagé

Le logiciel Recovery Toolbox for DBF possède le design et la logique d’un assistant étape par étape. A la première page du logiciel Recovery Toolbox for DBF vous devez sélectionner le fichier DBF source à récupérer. Il existe trois possibilités d’indiquer le fichier nécessaire:

  • Insérer le nom et le chemin d’accès au fichier dans le champ depuis la liste déroulante Source file name (Nom du fichier source) (.dbf). La liste déroulante est automatiquement remplie avec les noms des fichiers DBF récupérés auparavant.
  • A l’aide du bouton Open (Ouvrir) , qui se trouve à droite du champ avec la liste Source file name (Nom du fichier source) (.dbf). Une boîte de dialogue standard s’ouvrira ensuite proposant de sélectionner un fichier depuis le disque.
  • Insérer le nom et le chemin d’accès au fichier à la main dans le champ Source file name (Nom du fichier source) (.dbf).

Les fichiers dbf peuvent avoir des champs du type MEMO. Les tables avec de tels champs ont des fichiers associés où sont stockées les données depuis ces champs. De tels fichiers ont le plus souvent le nom qui correspond au nom de la table dbf et l’extension fpt pour les tables du format FoxPro ou *.dbt pour les tables du format dBase. Vous pouvez indiquer ces fichiers lors de la sélection de la table à l’aide de la boîte de dialogue pour récupérer les informations stockées dans ces fichiers.

Remarque: Au cas si le fichier dbf endommagé contient des champs du type MEMO, et que le fichier fpt ou dbt n’a pas été indiqué, le logiciel Recovery Toolbox for DBF ne récupérera que la structure du champ du fichier principal de la table et les liens depuis ce fichier au fichier de ce champ. Pourtant les informations contenues dans le fichier extérieur, ne seront pas traitées. Ainsi, si le fichier MEMO n’a pas été endommagé, il sera possible de continuer à travailler normalement avec la table récupérée. Mais si le fichier fpt ou dbt a été endommagé en plus de la table dbf et que ce fichier n’a pas été récupéré, vous pouvez avoir des défaillances au cours du travail.

Après avoir sélectionné le fichier de table à récupérer, appuyez sur le bouton Analyze (Analyser) pour démarrer le processus d’analyse du fichier source.

Etape 2. Démarrage du processus d’analyse du fichier *.dbf, affichage de la structure et du contenu des données récupérées

Pour démarrer le processus d’analyse du fichier source vous devez choisir Yes (Oui) dans le dialogue Do you wish to start recovery? (Voulez-vous démarrer la récupération?). Au cas s’il est nécessaire de modifier le nom ou le chemin d’accès au fichier dbf, ou ajouter à la sélection un fichier MEMO, vous devez appuyer sur le bouton No (Non) et retourner à la fenêtre de sélection du fichier à l’aide du bouton Back (Précédent).

Si lors de l’analyse de la structure de la table source des champs МЕМО sont relevés, et que le fichier fpt ou dbt – stockage pour de tels champs – n’a pas été indiqué, le logiciel effectue la recherche des fichiers de ce type ayant le nom correspondant au nom du fichier source dans le catalogue, où se trouve le fichier dbf source.

Lors de l’analyse du fichier dbf source et du fichier qui y est associé avec les champs du type MEMO un message d’information indiquant l’état de progression s’affiche dans la partie inférieure de l’écran.

Une fois l’analyse et la lecture du fichier dbf endommagé terminées, la deuxième page du logiciel affichera les informations de la table que le logiciel pourra ensuite enregistrer. Les colonnes de la table affichée à l’écran correspondent aux champs du fichier source tandis que ses lignes correspondent aux enregistrements.

Si les endommagements du fichier sont considérables et que le logiciel n’arrive pas à identifier quelque chose dans le programme, vous verrez s’afficher dans la partie inférieure de la fenêtre le bouton Send a file to developers (Envoyer le fichier aux développeurs). A l’aide de ce bouton vous pourrez envoyer le fichier endommagé aux développeurs du logiciel par e-mail pour une analyse plus détaillée et récupération. Vous pouvez également envoyer à tout moment le fichier aux développeurs pour l’analyse à l’aide de l'option Send source file (Envoyer le fichier source) du menu Actions.

Après l’affichage des informations récupérées il faut appuyer sur le bouton Next (Suivant), qui se trouve dans la partie inférieure de la fenêtre du logiciel, ce qui permet de passer à l’étape d’enregistrement du fichier récupéré.

Etape 3. Sélection du fichier pour l’enregistrement des données récupérées

Le logiciel Recovery Toolbox for DBF ne modifie pas et n’écrase pas les données dbf d’origine et les fichiers qui y sont associés. Le logiciel ne fait que lire et analyser les fichiers source. Vous devez maintenant enregistrer les informations depuis les fichiers source sur le disque.

L’enregistrement des informations récupérées depuis les fichiers source est possible uniquement dans la version enregistrée du logiciel. La version démo de l’utilitaire ne permet que d’afficher les informations à l’étape 2.

Il existe 3 méthodes de sélectionner le fichier pour enregistrer les informations récupérées:

  • Indiquez le chemin d’accès et le nom du fichier dans le champ Repaired file name (Nom du fichier récupéré) (.dbf): à la main. Quand la fenêtre de sélection du fichier pour l’enregistrement s’ouvre, le logiciel remplit automatiquement le champ de saisie. Par défaut on vous propose d’enregistrer le fichier dbf récupéré dans le même dossier où se trouve le fichier dbf source, mais sous le nom comportant le nom du fichier source avec _repaired à la fin. Ainsi, si c’est le fichier example.dbf qui a été récupéré, le logiciel proposera de l’enregistrer sous le nom example_repaired.dbf.
  • Sélectionnez le dossier pour l’enregistrement et le nom de fichier à l’aide de la boîte de dialogue standard d’enregistrement de fichier. Le bouton appelant le dialogue de sélection du fichier se trouve à droite du champ de saisie du nom du fichier. Lors de l’ouverture du dialogue on utilise aussi le répertoire depuis lequel a été lu le fichier source et le nom du fichier + _repaired.
  • Sélectionnez le fichier depuis la liste déroulante du champ de saisie. Lors du travail avec les fichiers des tables, le logiciel Recovery Toolbox for DBF enregistre dans ses paramètres l’information sur les fichiers précédemment enregistrés, vous pouvez utiliser ces noms et ces chemins d’accès aux fichiers si besoin de nouveau.

Après avoir indiqué le chemin d’accès et le nom du fichier pour enregistrer les informations récupérées vous devez appuyer sur le bouton Next (Suivant).

Au cas si le dossier, indiqué dans le champ Repaired file name (.dbf): n’existe pas, une alerte s’affichera Directory does not exist (Répertoire inexistant), le fichier ne sera pas enregistré et le logiciel restera à l’étape de sélection du fichier pour l’enregistrement.

Si le fichier indiqué dans le champ existe déjà, le logiciel demandera s’il faut l’écraser Do you want to rewrite the existing file? (Vouléz-vous écraser le fichier existant?). Si vous appuyez sur le bouton No (Non), le logiciel restera à l’étape de sélection du fichier. Si vous appuyez sur le bouton Yes (Oui), ou si un tel fichier n’existe pas, le logiciel Recovery Toolbox for DBF passera à l’étape d’affichage des résultats de récupération.

Etape 4. Affichage du journal des résultats du processus de récupération

A la dernière page du logiciel sont affichées les données sur tous les fichiers qui ont été récupérés au cours de la session actuelle. Ces informations comprennent:

  • nom et chemin d’accès au fichier qui a été récupéré;
  • nom et chemin d’accès au fichier où ont été enregistrées les informations récupérées;
  • nombre d’enregistrements récupérés;
  • heure de récupération du fichier de table dbf.

Après avoir consulté le journal, vous pouvez retourner en arrière à l’aide du bouton Back (Précédent), qui se trouve dans la partie inférieure de la fenêtre du logiciel pour modifier n’imports quels paramètres de fonctionnement du logiciel (enregistrement du fichier récupéré sous un autre nom, sélection d’un autre fichier à récupérer etc.).

Lorsque vous avez terminé votre travail avec le logiciel, vous pouvez appuyer sur le bouton Finish (Terminer) pour quitter le programme ou fermer tout simplement la fenêtre du logiciel.